contact contact rss rss a propos de ce site site non officiel - à propos de cette initiative privée a la recherche de documents sur Charleroi A la recherche de documents sur Charleroi
Titre charleroi-decouverte.be 


Page : Page principale » Patrimoine » Patrimoine architectural » Le Passage de la Bourse

Le Passage de la Bourse

 

Suivez le site sur Facebook !

Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !

Orientation bibliographique sur ce sujet

Information actuellement non disponible

Contenu multimédia supplémentaire





Localisation


Derniers éléments ajoutés

Le Parc Bivort
A l’origine du parc, le maître-verrier Henry-Joseph Bivort, propriétaire des Verreries Bennert & Bivort, qui se fait ériger vers 1870 un château au cœur d’un parc de sept hectares. - Lire la suite...

Les deux tours du Château de la Torre
Le Château de la Torre se situait dans le coeur de Mont-sur-Marchienne. Il fut presque totalement démoli dans les années 1940 par un promoteur immobilier... - Lire la suite...

Charleroi en images, 1900-1945
En quelques clichés, Charleroi en cartes postales et images anciennes - Lire la suite...

Architecte de Charleroi : Auguste Cador
Auguste Cador est le grand architecte du XIXième à Charleroi. Sa longue carrière et sa riche production va marquer le territoire de Charleroi et de sa région. Mais Cador fut également le concepteur et propriétaire de l'Eden-Théâtre. - Lire la suite...

Marguerite, Marie et Jeanne, sorcières de Monceau
De 1592 à 1671, au moins six exécutions sur le bûcher eurent lieu à Monceau pour faits de sorcellerie. Parmi les victimes, Marguerite, Marie et Jeanne, présumées sorcières. - Lire la suite...

Les deux Zoé Drion
Au début du XIXième siècle, deux cousines éloignées, Zoé Louise et Zoé Pauline, voient le jour dans la région de Charleroi. L’une d’elle eut l’honneur d’avoir un boulevard baptisé de son nom. - Lire la suite...


Le Passage de la Bourse fut érigé entre 1890 et 1893 selon les plans de l'architecte bruxellois Legraive par l'architecte Moriaux sur l'emplacement de l'ancien couvent des Capucins, occupant les lieux depuis 1681. Avec l'industrialisation, de nouvelles réalisations sont possibles, repoussant les limites de l'architecture, notamment grâce au travail du fer et du verre. Le passage, en courbe, relie les rues de Marchienne et Léopold. Bâtie à la Belle Epoque dans un style néo-classique, la galerie présente trois niveaux reprenant la hiérarchie classique traditionnelle : on y retrouve les ordres dorique, ionique, et corinthien. Le passage est recouvert d'une verrière s'appuyant sur une charpente en fer. Au rez-de-chaussée, les différents commerces arborent à nouveau des devantures en bois, comme à l'origine.

Le Passage en direction de la rue de Marchienne

Les deux entrées du passage, qui doit son nom à l'ancienne Bourse de Commerce et d'Industrie, sont aujourd'hui fort différentes. Côté rue Léopold se situait la Bourse de Commerce et d'Industrie. Le bâtiment d'origine fut remplacé par un immeuble moderne en 1965, œuvre des architectes A. Daloze et R. Baeyens ; le bourgmestre Pinkers souhaitait offrir à la Ville-Basse une compensation aux différents travaux réalisés jusqu'alors Ville-Haute. En 1972, l'antenne régionale de la Radio Télévision Belge (RTBF) s'y installe.

L'entrée située rue du Collège à quant à elle gardé son architecture passée, composée de briques rouges et de pierre, jouant sur la verticalité et les courbes.

Le Passage de la Bourse, aujourd'hui en partie classé (les façades et la verrière depuis le 27/06/90), effectue la liaison entre le quartier de la gare du sud, et la place Albert Ier. Au début du XXième siècle, cette galerie fut un lieu culturel des plus importants. On y retrouvait l'ancien cinéma Trianon, le siège du périodique satirique en wallon El Créquion, le premier music-hall de Charleroi, le Monico,...

Avec le temps, le Passage perd de sa qualité architecturale : différentes transformations sont apportées aux devantures des commerces, sans se soucier de l'harmonie d'ensemble. Une restauration de la verrière et des façades est réalisée en 2003, rendant à l'ensemble son éclat d'origine. Malgré sa splendeur retrouvée, le Passage sombre dans une longue léthargie. En 2011, la RTBF quitte ses installations du Passage et déménage au boulevard Tirou. Dans le cadre du projet commercial "Rive Gauche", les bâtiments de la Bourse côté rue Léopold sont rasés en 2014, ainsi qu'une grande partie des maisons qui bordaient le passage couvert ; n'en subsistent que quelques-unes d'entre elles. L'intégralité des façades et la verrière sont préservées, et intégrées au centre commercial "Rive Gauche".

 

Passage de la Bourse
Rue Léopold - Rue du Collège - Accès via Rive Gauche
6000 Charleroi
Métro Sud / Villette



Vous disposez d'informations complémentaires sur ce sujet ?
Partagez les !

  • Tous les champs doivent être complétés. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ;
  • Les commentaires ne sont publiés qu'après avoir été validés par le modérateur du site; un délai de quelques heures est donc parfois nécessaire avant que votre commentaire n'apparaisse sur le site. Les commentaires qui ne seront pas publiés seront définitivement supprimés.
  • Seuls les commentaires à valeur ajoutée seront publiés ; aucun commentaire à caractère discriminatoire ne sera publié.

 

Contact | A propos de ce site | Tous les sujets | A la recherche de documents... | Portail non-officiel sur Charleroi |© www.charleroi-decouverte.be 2007 - .... | Version 5
Licence Creative Commons
Charleroi Découverte! est mis à disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.