contact contact rss rss a propos de ce site site non officiel - à propos de cette initiative privée a la recherche de documents sur Charleroi A la recherche de documents sur Charleroi
Titre charleroi-decouverte.be 


Page : Page principale » Histoire des rues de Charleroi » Rue du Palais

Rue du Palais

 

Suivez le site sur Facebook !

Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !

Orientation bibliographique sur ce sujet

Monographie des rues de Charleroi : Histoire locale / Everard, Jean. Charleroi : Imprimerie Collins, 1959. 223 p.
Charnoy-village à Charleroi-métropole (De) / Hasquin, René-Pierre. Bruxelles : Labor, 1969. 382 p.
Charleroi d'hier et d'aujourd'hui / Mac Kay, Philippe. Charleroi : Nouvelle Gazette, 1996. [sans collation]

Contenu multimédia supplémentaire

Pas de contenu supplémentaire

Localisation


Derniers éléments ajoutés

Les deux tours du Château de la Torre
Le Château de la Torre se situait dans le coeur de Mont-sur-Marchienne. Il fut presque totalement démoli dans les années 1940 par un promoteur immobilier... - Lire la suite...

Charleroi en images, 1900-1945
En quelques clichés, Charleroi en cartes postales et images anciennes - Lire la suite...

Architecte de Charleroi : Auguste Cador
Auguste Cador est le grand architecte du XIXième à Charleroi. Sa longue carrière et sa riche production va marquer le territoire de Charleroi et de sa région. Mais Cador fut également le concepteur et propriétaire de l'Eden-Théâtre. - Lire la suite...

Marguerite, Marie et Jeanne, sorcières de Monceau
De 1592 à 1671, au moins six exécutions sur le bûcher eurent lieu à Monceau pour faits de sorcellerie. Parmi les victimes, Marguerite, Marie et Jeanne, présumées sorcières. - Lire la suite...

Les deux Zoé Drion
Au début du XIXième siècle, deux cousines éloignées, Zoé Louise et Zoé Pauline, voient le jour dans la région de Charleroi. L’une d’elle eut l’honneur d’avoir un boulevard baptisé de son nom. - Lire la suite...

Ligne du temps - Evolution d'une ville
Une ligne du temps renseignant quelques dates clés du développement de Charleroi. - Lire la suite...


Histoire du lieu...

Anciennement "Rue Derrière le Palais", dénomination qui n'était pas au goût des habitants, la rue fut renommée en Rue du Palais.

Ce Palais en question n'existe aujourd'hui plus. L'ancien Palais de Justice fut livré aux pelleteuses au début des années septante pour faire place à un immeuble de bureaux. Proche d'être centenaire, il offrait mauvaise mine et frôlait l'insalubrité.

Occupant des locaux dans l'ancienne caserne de cavalerie (à l'emplacement de l'actuel hôtel de ville), la Cour de Justice se devait d'être mieux logée. Il fut décidé à la moitié du XIXième d'ériger un Palais digne de ce nom; il faudra encore attendre 25 ans avant que la décision finale ne soit prise. Inauguré en 1880, le Palais, monumental bâtiment à l'allure néo-classique, se dressait sur le Boulevard Central (actuel Boulevard Audent). L'architecte en est Albert Ballu; il reçoit le prix duc en 1884 pour le Palais. Il est également décidé de flanquer l'entrée du Palais de deux sculptures en bronze, représentant des lions, emblèmes de la Justice. Celles-ci prennent place devant l'entrée du nouveau Palais : les lions Totor et Tutur d'Antoine Bouré font leur entrée en ville.

Le bâtiment, bien que majestueux, présente cependant vite de nombreuses dégradations. La pierre extérieure vieillit mal, l'intérieur de l'édifice est crevassé. Au fil des années, le Palais devient finalement trop petit pour accueillir l'ensemble des services. L'insallubrité est croissante : on en vient à voir des plâtras s'effondrer en pleine audience ; l'humidité ronge les murs. 

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, décision est prise de construire un nouveau Palais de Justice. Comme précédemment, il faut attendre 25 ans...

Le nouveau Palais de Justice, oeuvre de l'architecte carolorégien Jacques Depelsenaire, est inauguré en 1969, à quelques centaines de mètres du précédent, sur l'ancienne plaine des manoeuvres. L'ensemble des services de l'ancien Palais y sont transférés, emportant dans la foulée les deux lions Totor et Tutur.

Livré aux démolisseurs, l'ancien Palais est rasé en 1971-72. Il ne reste de traces de ce Palais dans le quartier que l'appellation des Rues du Palais et de la Justice, ainsi que quelques études notariales et cabinets d'avocats installés dans l'ancien voisinage immédiat du Palais du Boulevard Audent.




A travers le temps...
Slide

Charleroi, 1696

Localisation sur le plan en relief de Charleroi - Musée des Plans-Reliefs, dépôt au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Slide

Charleroi, 1769

Localisation sur la carte de Ferraris - Bibliothèque royale de Belgique ©.

Slide

Charleroi, environs de 1850

Localisation sur le plan cadastral "Popp", dressé entre 1842 et 1879 par Philippe-Christian Popp - Bibliothèque royale de Belgique ©.

Slide

Charleroi, 1930

Localisation sur un plan édité pour le centenaire de la Belgique, publié dans l'ouvrage Charleroi : Guide illustré (Le grand centre industriel belge) / Comité officiel d'initiative - Charleroi. Edition : Delacre, 1930.

Slide

Charleroi, aujourd'hui

Localisation sur un plan actuel (OpenStreetMap) - Données cartographiques © les contributeurs d’OpenStreetMap, CC BY-SA.


Vous disposez d'informations complémentaires sur ce sujet ?
Partagez les !

  • Tous les champs doivent être complétés. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ;
  • Les commentaires ne sont publiés qu'après avoir été validés par le modérateur du site; un délai de quelques heures est donc parfois nécessaire avant que votre commentaire n'apparaisse sur le site. Les commentaires qui ne seront pas publiés seront définitivement supprimés.
  • Seuls les commentaires à valeur ajoutée seront publiés ; aucun commentaire à caractère discriminatoire ne sera publié.

 

Contact | A propos de ce site | Tous les sujets | A la recherche de documents... | Portail non-officiel sur Charleroi |© www.charleroi-decouverte.be 2007 - .... | Version 5
Licence Creative Commons
Charleroi Découverte! est mis à disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.